LES BIENFAITS DE LA MUSIQUE CHEZ L ENFANT


développement de l'enfant, école et développement / dimanche, juin 17th, 2018

Musique enfant : voila un cocktail qui peut s’avérer gagnant. Souvent, les parents se posent la question de savoir si la musique a des effets bénéfiques chez l’enfant. Tout d’abord, est ce que le fait d’écouter de la musique est intéressant dans le développement des enfants? Et ensuite, est ce que la pratique de la musique peut avoir un intérêt chez les plus jeunes?

Déjà, il faut savoir que très jeunes, les enfants aiment la musique. Il a été prouvé que, déjà in utéro, ils aiment écouter les sons harmonieux des mélodies.

éveil musical
éveil musical

Commencez donc au plus tôt avec des berceuses, chansons particulièrement adaptées aux oreilles des plus petits. Après, tout naturellement, il sera possible d’évoluer vers les comptines. Et s’amuser avec eux à les apprendre et les chanter joyeusement en cœur.

Et dans un premier temps, pas la peine de lui en faire écouter beaucoup de différentes. Par expérience, je me suis aperçu que mes enfants écoutaient toujours les mêmes en fait.

Comment éveiller son intérêt pour la musique ?

Déjà, il faut savoir de quoi on parle. On est plus ici dans la sensibilisation que l’apprentissage. Donc, ne nous trompons pas. Ce n’est pas encore le moment de lui mettre un instrument dans les mains. Et tant pis si votre enfant ne sera pas un prodige au piano à 4 ans. Il s’agit de ne pas le dégoûter de la musique. La, on est plus dans l’éveil, la découverte et l’apprentissage. Le but est de mettre vos enfants dans un bain musical ludique : lui faire écouter de la musique, manipuler les premiers instruments simples et chanter avec lui. Vous pourrez utiliser les instruments jouets : tambours, maracas, clochette, xylophone, etc… : tout ce qui va être ludique et amusant.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, il y a également la possibilité d’inscrire ses loulous dans un atelier d’éveil musical. Avec des méthodes éprouvées, ces ateliers permettront le développement de l’oreille musicale et la sensibilité des participants, dans un cadre à la fois ludique et créatif.

Par exemple, à Paris et dans la plupart des grandes villes de la métropole, l’Institut de Culture Musicale propose ce genre de prestations.

Spécifiquement sur la région parisienne, il y a l’A.D.E.M.. C’est une association pour le développement musical, agréé par le ministère de la jeunesse et des sports, qui propose également des ateliers.

Personnellement, j’aime beaucoup les petits livres musicaux du style :

livres musicaux pour enfants
livres musicaux pour enfants

J’en ai acheté quelques un à mes enfants, sur différents thèmes musicaux , et ils ont adoré tous les deux.

Musique enfant : Pourquoi faire de l’éveil musical ?

Car, comme pour l’éducation positive, les neurosciences sont venues confirmer ce que les éducateurs préssentaient. Dans notre cas, bien plus qu’une simple initiation à l’art et à la culture, il est désormais prouvé que la musique fait du bien au cerveau.

Les bénéfices retirés sont nombreux : bienfaits sur le langage, la motricité, la concentration, liant social et affectif.

La musique favorise le développement cérébral des enfants. Elle envoie une multitude de stimuli en direction des diverses parties du cerveau des enfants.

Des recherches ont démontré que le cerveau droit des enfants s’active quand il écoute de la musique classique. Et si les plus jeunes étudient un instrument de musique, alors ce sont les deux hémisphères (droit et gauche) qui s’activent.

La musique a un effet apaisant et sécurisant sur les enfants. Et de surcroit, cela éveille des fonctions physiques et mentales, en plus de développer ses capacités intellectuelles.

Il a été montré que, déjà dans le ventre de sa mère, la musique engendre de la relaxation et de l’harmonie pour le petit fœtus qui l’écoute. Et ces effets sont durables, même après la naissance.

Effets sur le développement

La musique contribue au bon développement global des bébés, et participe à leurs éveils.

Elle permet d’accélérer l’acquisition du langage, la mémoire, ainsi que la motricité. En utilisant plusieurs compétences en même temps, la musique a pour conséquence la création de nombreuses connexions cérébrales dans le cerveau des plus jeunes.

Une célèbre étude de la Northwestern University de Chicago confirme les effets bénéfices de la musique. 

Nina Kraus, auteure de l’étude et professeur des sciences de la communication a étudié les conséquences de l’éveil et l’apprentissage musical sur les aptitudes cognitives de certains jeunes. Ces derniers, âgés de 3 à 6 ans,vivaient dans des quartiers à risques de Los Angeles.

 « Nos observations démontrent que l’apprentissage de la musique peut littéralement remodeler le cerveau d’un enfant de façon à améliorer sa réception sonore, ce qui améliore automatiquement ses aptitudes d’apprentissage et d’acquisition du langage » nous dit Nina Kraus.

Ces jeunes participaient à un programme nommé l’Harmony Project  Il s’agissait d’ateliers gratuits d’éveil et de sensibilisation musicale pour jeunes de familles en grandes difficultés. il y avait des problèmes de drogues, d’alcool, ou encore de violences familiales.

Inscrivez vous à la NEWSLETTER afin de ne louper aucun conseil et recevez en cadeau le kit GRATUIT de démarrage de la parentalité positive.

Margaret Martin, fondatrice du projet mis en place depuis plus de 10 ans nous délivre la conclusion suivante : «  depuis 2008, 93% de jeunes qui ont fait partie de l’Harmony Project ont réussi leur parcours scolaire et se sont inscrit à l’université, malgré le taux d’échec scolaire supérieur à 50% dans leurs quartiers ».

Comme la musique et le langage sont fondés sur les mêmes éléments , hauteur, timbre et durée, le cerveau va les traiter de façon similaire.

Donc à condition que l’apprentissage musical de l’enfant soit régulier et assez long (au moins deux ans pour le cerveau opère des changements), Nina Kraus affirme que « la musique peut avoir un impact durable et très bénéfique sur les capacités d’écoute et les aptitudes d’apprentissage ».

Les co-auteurs de l’étude : Jessica Slater, Elaine C. Thompson, Dana L. Strait, Jane Hornickel, Trent Nicol and Travis White-Schwoch of Northwestern.Pour en savoir plus

Y a-t-il un âge pour commencer ?

Non et certains spécialistes sont même d’avis que plus on commence tôt et mieux c’est. C’est le cas du musicologue et pédagogue portugais Paulo Lameiro. Il nous dit :

« Entre la naissance et 18 mois, la vitesse de traitement d’une information chez un enfant est 300 000 fois supérieure à la notre. C’est donc la période la plus propice pour lui donner tous les éléments d’une structure qui lui permettra de comprendre et éventuellement de faire la musique dans l’avenir. »

Serge Cyferstein , pianiste et responsable du département de la pédagogie du Conservatoire de Paris confirme. « Certains neuroscientifiques expliquent l’oreille absolue par une stimulation musicale précoce : l’enfant qui a été exposé à la musique dès ses premières années, et notamment pendant la période de l’acquisition du langage, développerait davantage de compétences musicales plus tard.»

Conclusion

N’hésitez pas à partager et à faire connaitre cet article. Auprès de parents qui seraient intéressés par ce thème .

cliquez sur le lien si vous voulez connaitre plus la discipline positive 

je suis formateur en discipline positive de Jane Nelsen et Lynn Liott , j’anime des ateliers , des séminaires et des conférences sur comment appliquer la Discipline Positive,  dans votre vie familiale.

Et si vous voulez me connaitre plus , allez sur la page a propos ou présentation du blog . 

n’hésitez pas à me joindre par mail pour connaitre les dates des prochains ateliers.

Et laissez moi vos commentaires pour me dire si vous voulez plus d’articles comme celui ci sur le thème suivant : la musique dans le développement des enfants. Avez vous des enfants qui font de la musique : partagez vos expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.