Pourquoi apprendre une langue dès le plus jeune âge ?


développement de l'enfant, école et développement / dimanche, mars 11th, 2018
cours pour enfants

apprendre l anglais

 Aujourd’hui je vais faire un article sur un thème, qui à mes yeux est très important : apprendre les langues étrangères dès le plus jeune âge.

Je vais axer ma réflexion plus précisément sur apprendre l anglais, car c’est une langue qui est très utile au niveau scolaire déjà, et également plus tard, au niveau professionnel.

Mais pas seulement, puisque la maîtrise de l’anglais va permettre à nos enfants de voyager à travers le monde, si l’envie leur en dit. Voire de travailler dans des pays anglophones comme l’Australie, le Canada, le Royaume Unie ou les USA. Des pays en bonne santé économique, contrairement à la France. Et on pourrait voir d’ici quelques années, nos enfants devoir émigrer hors de France, pour chercher du travail. Alors que nous avons été pendant longtemps terre d’accueil et d’asile.

Il est clair qu’apprendre l’anglais donnera un atout indéniable à l’enfant qui saura la pratiquer et le parler très tôt.

Pourquoi apprendre une langue dès le plus jeune âge ?
Pourquoi apprendre une langue dès le plus jeune âge ?

RECEVEZ EN BONUS L’ETUDE : « PEUT ON DEVELOPPER L’INTELLIGENCE DE NOS ENFANTS? » EN LE TELECHARGEANT EN CLIQUANT SUR LE LIEN SUIVANT : ICI

Quels sont les avantages?

Pourquoi insister à leur apprendre à parler tôt une langue étrangère et ne pas attendre qu’ils grandissent ? Plusieurs parents pourraient craindre (et j’ai déjà eu ce genre de remarque quand j’expliquai que j’apprenais l’anglais à mes enfants) que nos bambins confondent leur langue maternelle avec la nouvelle langue. Et à un moment de leur vie, où on a quelquefois du mal à leur enseigner le vocabulaire de base de la langue de Molière.

Comme réponse, je vais m’appuyer sur une étude de HARVARD MEDICAL SCHOOL qui s’est attachée à vérifier l’intérêt d’apprendre des langues étrangères à de jeunes enfants. Et vous verrez que la conclusion de l’enquête est plus que surprenante, et va plus loin en termes de bénéfices pour les enfants.

J’avais lu il y a quelques années que l’enfant, avant cinq ans, était un vrai buvard et qu’il n’a pas encore l’impression de travailler. Ce qui peut lui enlever le coté pénible qu’un adolescent va trouver avec l’apprentissage des langues. Et donc que c’était le moment parfait pour lui pour apprendre l anglais car il assimile plus vite.

L’étude de Harvard

L’étude de Harvard confirme cette opinion, même si elle est moins catégorique sur l’âge. A partir du moment où l’apprentissage se fait sous forme de jeux, de comptines, des activités ludiques, l’étude se fera de façon plus naturelle et sans barrière.

L’enfant étant par nature curieux, c’est même lui qui demandera ses leçons d’anglais. C’est ce qui se passe avec Lino, mon ainé, avec qui nous sommes allés en Angleterre juste une journée. Nous habitons les Hauts de France et nous pouvons faire l’aller et retour sur la journée. Il a été très intrigué par cette langue qu’il ne connaissait pas.

Nous y retournons dans deux mois, et depuis que je lui ai acheté une mini-méthode d’anglais sous forme de CD et livret avec Boucle d’or (une histoire qu’il adore), c’est lui qui me réclame de « travailler » tous les soirs avant de s’endormir.

Cependant, nous ne sommes pas professeur de base (sauf parmi vous dont c’est le métier) et il faut se montrer patient avec eux, au risque de le voir se braquer et de le dégouter d’apprendre la langue étrangère.

Inscrivez vous à la NEWSLETTER afin de ne louper aucun conseil et recevez en cadeau le kit GRATUIT de démarrage de la parentalité positive.

Patience

Lino qui est assez bon, dans l’apprentissage des choses, montre quelques difficultés à retenir les phrases en anglais. Même écouté plusieurs fois à la suite. A nous de se dire que c’est normal. Qu’il faut être patient, et qu’à force de répétitions, ça va finir par rentrer.

Par exemple, l’anglais peut nous paraître facile , mais imaginons que nous apprenions le chinois…ce serait très difficile 😊 .

Cela doit être et rester un jeu et un moment ludique entre vous deux. Pour la petite histoire, Apolline vient régulièrement à 3 ans s’assoir près de nous pour écouter la leçon d’anglais.

Cependant, l’avantage du jeune âge, souligné par l’étude, et confirmé par mon vécu, c’est que les enfants n’ont pas peur de commettre des erreurs : quand je lui dis « répète la phrase que tu as entendu », il n’a pas peur de dire une phrase totalement inventée de se part, qui ressemble vaguement, de loin aux sons qu’il a entendus.

A condition d’accorder le droit à l’erreur à nos enfants (et là c’est tout un travail de parentalité positive qui vient se cumuler avec l’apprentissage des langues), c’est une vraie force pour le jeune public, de progresser sans être entravé par ses propres doutes ou peurs.

Autre avantage de commencer tôt, toujours selon l’étude : leur capacité à enregistrer et dupliquer facilement de nouvelles sonorités. Et cela va se traduire par tout d’abord une meilleure prononciation. Et une plus grande capacité de comprendre les langues étrangères.

Il faut quand même reconnaitre que dès fois, on comprend bien anglais à condition qu’il soit parlé…par un Français 😊. Mais c’est plus difficile de comprendre la conversation si l’interlocuteur est un vrai anglophone.

Autres avantages

De plus, il a été démontré que l’apprentissage des langues très tôt amène des qualités supplémentaires aux jeunes enfants. Et cela en plus de la capacité de maîtrise d’une deuxième langue :

  • Créativité
  • Ouverture d’esprit
  • Meilleure concentration
  • Facilités d’adaptation précoces

Je ne rentrerai pas en détail ici. Mais j’écrirais plusieurs articles sur l’apprentissage précoce des langues et le bilinguisme car c’est un sujet qui me passionne.

Pour ceux qui hésiteraient encore, l’étude de Harvard montre qu’au lieu d’avoir un effet négatif sur la langue maternelle, ce double apprentissage aurait même un impact positif puisque les deux langues s’en retrouvent améliorées.

Je vais prendre l’exemple de la cousine de mon père qui est italienne, et qui a initié sa fille au bilinguisme français/italien : elle nous disait que, petite, sa fille pouvait mélanger les deux langues, commencer une phrase en français et la finir en italien. Mais cela s’est rapidement résolu. D’ailleurs sa fille, totalement bilingue, a fait de brillantes études à l’université, en cursus…italien  😊

Je ne sais pas si cet article vous a convaincu de vous y mettre, éventuellement de réviser un peu pour initier vos enfants? Mais nous à la maison, c’est parti  😊

Sources :

http://www.telegraph.co.uk/education/educationopinion/11151726/Children-should-start-learning-languages-at-age-three.html

CONCLUSION

j’espère que cet article les conseils pour encourager vos enfants vous a plu . N’hésitez pas à le partager et à le faire connaitre auprès de parents qui seraient intéressés.

cliquez sur le lien si vous voulez connaitre plus la discipline positive 

je suis formateur en discipline positive de Jane Nelsen et Lynn Liott , j’anime des ateliers , des séminaires et des conférences sur comment appliquer la Discipline Positive,  dans votre vie familiale.

Si vous voulez me connaitre plus , allez sur la page a propos ou présentation du blog . 

n’hésitez pas à me joindre par mail pour connaitre les dates des prochains ateliers.

laissez moi vos commentaires pour me dire si vous voulez plus d’articles comme celui ci. Et si le thème des conseils pour encourager vos enfants vous plait.

Une réponse à « Pourquoi apprendre une langue dès le plus jeune âge ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.